5 juin 2015

Robe XVIIIe épisode 4 ...

Reprenons la "saga" de la robe XVIIIe.
Il y a 8 jours je posais la dentelle en bas des manches.

résultat en image
 

Hier soir, je reprend ma couture pour monter les manches.
Avant je relie les explications en anglais (toujours) et ....
là stupeur, je comprend qu'il y a des doublures !

Vite je sors le patron de ma manche et je vois écris :
couper 2 x dans le tissu et 2x dans la doublure !
Ouf, les manches ne sont pas montées !
Je pose ma doublure et j'ai maintenant un bas de manche propre avec ma dentelle.


Je monte mes manches et les couds à la main

 
Sur le mannequin tout est bon !

J'essaye à Galina , avec le côté épinglé pour comprendre comment faire les plis  sous le bras.

 

Je trouve que la manche est bien ajustée ! Ce qui était la réalité au XVIIIe.

Je mets les dessous XVIIIe : chemise, corset et jupons !
Impossible de mettre la robe avec la chemise qui a des manches longues.

Déception !!!
J'ai 2 patrons distincts ! 
Il n'est pas dit d'habiller la poupée avec tous les dessous !!

Je vais être obliger de tricher, ce sera moins historique ! 
Sauf si les chemises sans manches existaient ?? 
Je vais enquêter auprès de mes filles. ( la réponse dans les commentaires du 6 juin )


 
J'ai toujours pas résolu comment faire les plis sous le bras.


pour me réconforter j'ai mis avec quelques épingles la déco.
J'ai découvert qu'elle s'appelait : FALBALAS
(bande d’étoffe froncée dans la largeur qui garnissait les toilettes)
ici pour le moment sur le jupon vert

suite au prochain épisode....pour aujourd'hui c'est bon....
la couture du XXIe siècle est plus simple ; même si pour les poupées c'est petit ! 

à bientôt pour la suite.

7 commentaires:

  1. Ouh là, mais c'est du grand art ! Je ne risque pas de me lancer dans ce genre de réalisation. Je suis certaine que lorsque tu auras résolu ton problème le résultat sera magnifique. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis les étapes avec intérêt et admiration! Le résultat est plus que prometteur.

    RépondreSupprimer
  3. Malgré tous ces petits soucis, ta réalisation est quand même splendide ! C'est du grand art et en plus dans le souci du détail historique ! Bises, Stéphanie

    RépondreSupprimer
  4. Pour répondre à ta question, les chemises sans manches n existent pas avant le XXéme siécle... les manches courtes apparaissent début XIXeme.

    Pour la période qui t interesse ici, circa 1750, les manches des chemises sont 3/4. Elles sont souvent dans une toile de lin ou de coton plus fine que le corps de chemise et c est au bout des manches de la chemise que se cousaient les volanrs de manches (engageantes). Ces volants étaient cousus à gds points pour être changé souvent et retiré lors du lavage de la chemise (ils sont fragiles)

    La manche de la robe n était donc pas trop étroite pour que la chemise puisse passer.

    Mais sur une poupée l articulation est moins souple ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ta réponse précise.
    Comme les volants de dentelles sont déjà pas cousus au bon endroit, ce n'est plus vraiment historique.
    Donc Galina n'aura pas de chemise !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis émerveillée par tes talents et ton soucis du détail !

    RépondreSupprimer
  7. je decouvre votre blog et la ouah! la robe de Marie-Antoinette superbe.je continue ma visite

    RépondreSupprimer